01 Violon Balkans Violon Tzigane Lautar Roumanie Bucarest 1884

 

J’ai un fil à la corde
Qui tisse un monde immense
J’ai un fil à la corde
Qui invente des nuances
J’ai un fil à la corde
Qui a bien de la science
J’ai un fil à la corde
Qui me parle et qui pense
J’ai un fil à la corde
Qui se joue du silence
Si tu tends bien l’oreille, au-delà des notes et des sons,
tu entendras les secrets que me murmure mon violon.

 

 

Biographie Nicolae Neacşu
Violoniste et chanteur de Taraf de Haïdouks

Nicolae Neacşu, né en 1924, a quitté notre monde le 3 septembre 2002. Il était issu des Lăutari, nom Roumain qui désigne un clan spécifique de musiciens de tradition. Le terme ‘’Lăutari’’ ou ‘’Leoutars’’ vient du nom ‘’ lăută’’ le lautar, une sorte de luth, instrument à cordes traditionnel de Roumanie. Le plus souvent et par tradition, les Lăutarii sont membres de clans de musiciens professionnels qui constituent des orchestres regroupant divers instruments aussi bien traditionnels, que modernes.

Pour Nicolae Neacşu, comme pour l’essentiel des musiciens issus de la tradition Rom, point n’est besoin de dresser une liste d’académies de musique. Il est né violoniste. Et le violon est l’ami, le compagnon, le frère de toute une vie. Ce sont la personnalité, les voyages, les rencontres, la pensée, l’âme, et tout ce qui rend un être unique, qui feront la musique.

En 1990, Nicolae Neacsu, fait partie des musiciens qui fondent l’ensemble musical Taraf de Haïdouks, originaire de la ville Clejani en Roumanie (dont le nom signifie, à peu près, ‘’bande de brigands’’). Le groupe comptait, alors, une douzaine de membres. Ils seront plus nombreux par la suite, la formation pouvant regrouper jusqu’à une trentaine de membres. Leur musique ne tarde pas à enthousiasmer le public et rencontre un succès international toujours d’actualité. Ils ont produit plusieurs albums, réalisé la musique de plusieurs films et il existe également des films qui racontent leur histoire où certains musiciens jouent leur propre rôle à l’écran.

Au moment de son décès, Nicolae Neacsu, était le doyen de Taraf de Haïdouks, très aimé et apprécié en Roumanie et bien au-delà, tant pour sa musique que pour sa personnalité d’exception. Le film ‘’Une histoire tzigane’’ raconte le destin du village suite à la disparition de Nicolae Neacşu.

Taraf de Haïdouks – Musique des Balkans
Film 44 mns - Gypsy Violin Folk Music




Autres vidéos de musique, liens et infos:


>> Vidéo audio – Taraf de Haïdouks – Carolina     
>> Video audio - Nicolae Neacşu - Culai   

>> Biographie Taraf de Haïdouk    
>> Définition Lăutari – Wikipedia (Fr)    
>> Definition Lăutari – Wikipedia (Eng)    
>> Définition Roms – Wikipedia (Fr)    

 

INFOS

Nouvelle version de site

Plus qu'une nouvelle version, c'est un grand déménagement car nous avons changé d'adresse, plus exactement d'extension

++ Lire la suite

 

MUSICIEN

Stuff Smith

Pour notre tout premier portrait de violoniste, nous avons choisi de vous parler d’un violoniste véritablement populaire

++ Lire la suite

MUSIQUE

La Charanga de Cuba

"Ven conmigo a gozar la Charanga!" La Charanga tient une place primordiale dans la musique cubaine. Depuis de nombreuses

++ Lire la suite

 

INSTRUMENT

Erhu - Violon Chinois

Cet instrument à cordes venu du fin fond des âges est très populaire et toujours très utilisé en Chine actuelle. On en joue aussi bien

++ Lire la suite

 

Le violon 

 

Présentation et description détaillée du violon et des différentes parties qui le composent.

L'archet

 

Présentation et description détaillée de l'archet et des différentes parties qui le composent.

 

 

Les violonistes

 

Infos, portraits et biographies de violonistes et autres musiciens.